Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Observer, décrire et analyser les fabriques des inégalités au travail

Dates

automne 2022

Organisateur(s)/trice(s)

Julien Debonneville, UNIGE

Isabelle Zinn, UNIL


Intervenant-e-s

à confirmer

Description

Ce module est conçu comme un cadre expérimental offrant la possibilité aux doctorant·es d'approfondir les méthodes ethnographiques. Il s'adresse en priorité à des participant·es ayant déjà recueilli des matériaux ethnographiques (notes de terrain, données d'entretien, analyse de documents) au cours de leur recherche de thèse. Ce module méthodologique propose ainsi d'évoquer les enjeux méthodologiques dans le cadre d'enquêtes ayant traits aux rapports de pouvoir dans les activités de travail, afin de pointer les tensions, les ambivalences et les spécificités entre le travail ethnographique et l'ethnographie du travail. L'enquête ethnographique donne lieu à des descriptions «réalistes» du monde social et permet de rendre compte du sens que les personnes attribuent à ce qu'elles font. L'observation participante accorde ainsi à l'ethnographe le moyen d'endosser une posture de proximité afin de saisir ce qui fait agir et réagir les enquêté·es. Ce module s'intéressera à cette «dimension incarnée» de l'enquête ethnographique en particulier dans les espaces du travail au sens large: est considéré comme du travail l'ensemble des activités, qu'elles soient rémunérées ou non, réalisées dans le cadre d'un travail indépendant, de formes de salariat, d'un travail «informel», dans la sphère productive ou reproductive. Le module doctoral devra nous permettre d'aborder les manières d'observer, de décrire et de comprendre les activités de travail et de discuter ensemble comment une enquête ethnographique peut dégager certains enjeux contemporains (intensification et aliénation du travail, automatisation et transformation digitale dans les métiers de services, travail du care, etc.). A ce titre, ce module portera un intérêt particulier aux rapports sociaux de genre, de classe et de race et décèlera ainsi les manières dont ils organisent les ordres d'interaction, les façons dont ils prennent sens dans une situation donnée et comment ils créent des inégalités. La démarche ethnographique conduit en effet à observer de près les pratiques en train de se faire afin de saisir la complexité de l'imbrication de différentes normes, rendus dominantes ou marginales dans les interactions. Ce module doctoral entend ainsi contribuer à rendre opérantes les différentes façons d'enquêter sur les fabriques des inégalités au travail. Format: Le module abordera plusieurs axes (la prise de note de terrain; l'écriture ethnographique; l'administration de la preuve; le caractère trans-local des catégories situées; les rapports de pouvoir lors de l'enquête de terrain) et articulera différentes modalités (conférence plénière, ateliers thématiques, présentation des doctorant·es, discussions collectives)

Lieu

Université de Lausanne ou de Genève

Information
Places

20

Délai d'inscription 01.12.2022
short-url short URL

short-url URL onepage