Titre

Titre provisoire: Construction du genre dans l'éducation sexuelle spécialisée. Analyses des pratiques des spécialistes en santé sexuelle.

Auteur Sophie Torrent
Directeur /trice
Co-directeur(s) /trice(s) Tania Ogay Gérard Bless
Résumé de la thèse L’éducation sexuelle destinée aux enfants et aux jeunes est une éducation holistique (UNESCO, 2009) qui s’appuie sur des standards européens (OMS, 2013). Elle vise à transmettre des informations scientifiques sur tous les aspects de la sexualité. Elle favorise aussi le développement de compétences sociales et d’attitudes qui permettent aux enfants et aux jeunes de déterminer personnellement leurs relations et leur sexualité. En Suisse, cette éducation est aussi dispensée, sur demande des institutions et écoles spécialisées, à des élèves en situation de handicap·s. Le format du cours est alors adapté, tout comme le contenu et les matériels didactiques utilisés par les spécialistes en santé sexuelle. Le modèle social du handicap (Fougeyrollas, 1998) démontre l’importance de l’interaction entre la personne en situation de handicap et son environnement. Celui-ci peut en effet agir comme obstacle ou facilitateur et ainsi augmenter ou diminuer la situation de handicap. Diverses études nous montrent la difficulté pour l’enfant en situation de handicap d’être considéré·e d’abord comme fille ou garçon. L’identité handicapée masque le genre et ceci entrave la construction d’une identité sexuée (Céleste, 2009 ; Scelles, 2010 ; Korff-Sausse, 2010). De plus, si l’importance d’une sexualité pour les personnes en situation de handicap·∙s est désormais admise, elle est remise en question lorsque les normes sexuelles ou de genre sont bousculées. Le discours de l’éducation sexuelle reste un discours hétérocentré, issu d’une société hétérosexiste qui invisibilise les diversités sexuelles et renforce ainsi les stéréotypes de genre (Chamberland et Frank, 2009 ; Dayer, 2014). L’articulation entre les études genre (Bereni, Chauvin, Jaunait et Revillard, 2008 ; Collet et Dayer, 2014 ; Dorlin, 2008) et les disability studies (Ravaud et Sticker, 2000a, 2000b) nous amène à adopter une approche intersectionnelle (Bilge, 2010; Jaunait et Chauvin, 2012) pour prendre en compte la multiplicité des systèmes d’oppression, qui entrent en interaction dans la production et la reproduction des inégalités. Cette recherche exploratoire vise d’abord à décrire les contenus transmis dans les cours d’éducation sexuelle spécialisée, tant dans les transmissions orales qu’au travers des supports pédagogiques utilisés. Etant donné que ces cours ne sont pas toujours mixtes, une analyse des captures vidéos des cours permettra de comparer le contenu transmis aux garçons, à celui transmis aux filles. Dans un deuxième temps, la recherche se centrera sur les discours produits quant aux différentes dimensions de la diversité sexuelle (identité de genre, expression de genre, sexe biologique et orientation sexuelle). Pour finir, des entretiens d’auto-confrontation (Theureau, 2010) permettront aux professionnel∙le∙s d’expliciter ces transmissions, afin de révéler les processus et mécanismes qui entrent en jeux et de mettre en lumière le curriculum caché (Forquin, 1985; Perrenoud, 1993 ; Duru- Bellat ; 1998).
Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse 2020
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing